L’artiste …deviendrait-il une tendance ?

Voilà qu’ils sont nominés au Oscar puis au César…. belle réussite.


La tendance serait-elle nostalgique de l’élégance et de la féminité des femmes du début du siècle ? A l’image de Jeanne Harlow née en 1911 et grande prêtresse du cinéma muet qui inspira, en autre, Marilyn Monroe dans les années 40, la femme était d’une finesse et se pavanait avec distinction que les hommes ne s’en relevaient pas, où est passé cette richesse féminine ? Le film nous plongerait-il dans une nostalgie du dandysme pour l’homme et du chic pour la femme arrivé à son apogée à cette époque?

Pour ma part … je le souhaite…

Les bas à demi suggérés, les lèvres et les sourcils élégamment dessinés, les crans dans les cheveux, les bibis et bourses … Aujourd’hui on retrouve de cette nostalgie passée, la moustache pour l’homme revient en force, la taille ceinturée et le rouge aux ongles et lèvres refait surface, tant de petits détails qui essayent de bousculer les codes et les diktats de la mode 2012.

Y aurait-il un vrai « ras le bol » des maigreurs exigées, des proportions parfaites, des choix de couleurs et de formes limitées qui nous oblige parfois à choisir le « plus facile » en magasin et en, finalement, s’oubliant totalement, nous, notre histoire et notre corps ?





0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout